Qu’est-ce que le TAEG ?

Le TAEG est le Taux Annuel Effectif Global. Il remplace le TEG (Taux Effectif Global) depuis le 1er octobre 2016. Il est exprimé en pourcentage annuel du montant emprunté. Ce taux global ne peut jamais être supérieur au taux d’usure, c’est-à-dire au taux légal maximal applicable en France fixé chaque trimestre.

Lorsque vous vous adressez à un courtier en crédits immobiliers, vous lui donnez pour mission de négocier le taux d’intérêt de votre futur emprunt, afin de payer moins d’intérêts bancaires à l’établissement prêteur. Or le taux le plus important pour estimer le vrai coût d’un prêt immobilier n’est pas son taux d’intérêt de base mais son taux annuel effectif global.

En effet, le taux d’intérêt nominal d’un crédit immobilier ne permet pas de comparer deux offres de prêt. Seul le TAEG permet de les comparer. Pourquoi ? Parce que le Taux Annuel Effectif Global intègre la totalité des coûts que génère la souscription et le remboursement d’un prêt immobilier, dont le fameux taux d’intérêt nominal. Aussi est-il fréquent de rencontrer la situation suivante entre deux propositions de financement : la plus chère des deux est celle qui affichait le taux le plus bas !

Le TAEG intègre quoi ?

Le taux annuel effectif global est le taux d’intérêt intégrant tous les coûts d’un prêt immobilier :
- Les intérêts bancaires ;
- Les frais de dossier ;
- Les honoraires de courtage ;
- Le coût total de l’assurance emprunteur obligatoire ;
- Les frais de garantie ;
- Tous les autres frais annexes éventuels que la banque vous imposerait.

Pour déterminer le TAEG d’un crédit immobilier, le banquier ou le courtier immobilier devront donc rajouter au taux d’interêt nominal un taux reflétant plus fidèlement le vrai rapport entre le montant emprunté et la totalité des frais engagés. Exprimé en pourcentage annuel, ce taux vous permettra d’évaluer précisément la somme d’argent que vous aurez réellement à débourser sut toute la durée du prêt immobilier.

Certains frais sont forfaitaires, d’autres sont proportionnels comme les assurances emprunteurs. Le TAEG est obligatoirement indiqué en France dans toutes les offres de crédit immobilier. Comme la même méthode de calcul s’impose à tous les établissements bancaires en France et en Europe, les emprunteurs peuvent ainsi disposer d’un véritable comparateur de crédits immobiliers.

Mais attention, si le taux annuel effectif global est bel et bien un taux « tout compris », certains aspects non négligeables de vos conditions d’emprunt, comme les possibilités de différés ou les pénalités éventuelles en cas de remboursement anticipé, ne peuvent pas être intégrés dans le TAEG. En effet, les coûts liés à votre propre gestion du crédit immobilier ou liés à votre sortie anticipée d’un contrat de prêt immobilier, dépendent de vos choix futurs et ne peuvent donc être intégrés au calcul. Même si le TAEG est un indicateur très utile, il faut rester attentif à toutes les dimensions d’une offre de prêt immobilier.

Comment calculer un TAEG ?

Nous mettons à votre disposition un simulateur de TAEG très complet. Mais prenons un exemple simple pour vous expliquer le calcul, soit un emprunt de 10 000 € avec un taux d’intérêt de 1% sur une durée d’un an. Vous devrez donc rembourser sur cette période 10 100 €, soit 10 000 € de capital + 100 € d’intérêts.

Ajoutons maintenant aux intérêts facturés par la banque tous les coûts inhérents à l’obtention de ce prêt : les frais de dossier, les primes d’assurance de prêt et les frais de garantie. Considérons que l’ensemble de ces frais vous coûtent 100 €. Vous aurez donc remboursé « effectivement » au terme de l’emprunt une somme de 10 200 € (10 000 € de capital + 100 € d’intérêts + 100 € de frais divers).

100 € de coût de crédit supplémentaires représentant 1% du montant emprunté, le TAEG de ce prêt est de 1% (le taux d’intérêt) + 1% (les frais annexes), soit un total de 2%.

Calculer un TEG, appelé TAEG désormais, pour un prêt immobilier est plus complexe parce qu’un crédit immobilier dure plusieurs années. Notre simulateur vous permet de l’estimer ou de comparer le véritable coût de crédit de plusieurs offres de prêt immobilier.