Qu’est ce que le TAEA ?

Le TAEA est le Taux Annuel Effectif de l’Assurance. Il ne faut pas le confondre avec l’ancien TEG (Taux Effectif Global) désormais appelé TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Le TAEA permet de comparer des coûts d’assurances de prêt alors que le TAEG permet de comparer des coûts de crédit.

Le TAEA permet donc de comparer le coût réel d’une assurance de prêt immobilier. Exigée par les établissements de crédit dans le cas d’un prêt immobilier, l’assurance emprunteur est destinée à vous couvrir si vous ne pouvez plus rembourser les échéances de votre prêt (en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité).

La loi du 26 juillet 2013 dite de « séparation et de régulation des activités bancaires » et la Loi Hamon « relative à la consommation » du 17 mars 2014, prévoient d’améliorer l’information et la concurrence sur l’assurance-emprunteur. Un emprunteur a désormais la possibilité de souscrire soit une assurance dite de groupe, c’est-à-dire celle qui est automatiquement proposée par la banque, soit une assurance individuelle pour son offre de prêt.

Afin de permettre la comparaison des offres de prêt et d’assurance, la loi impose ainsi sur tous les documents émis par les banques de faire figurer le TAEA (Taux Annuel Effectif de l’Assurance) :

- le coût total en € de l’assurance pour l’ensemble des remboursements sur la durée totale du prêt ;

- le coût total en € de l’assurance pour une échéance.

Le décret entré en vigueur le 1er janvier 2015 précise également que l’information sur le TAEA sera « accompagnée de la mention des garanties dont il intègre le coût ». En effet, l’emprunteur doit être averti du détail des différentes garanties proposées.

Le TAEA est une nouvelle façon de communiquer sur l’unique coût de l’assurance proposée dans une offre de crédit.

L’introduction du Taux Annuel Effectif de l’Assurance eut pour première vocation de sensibiliser les emprunteurs à l’ADE (Assurance de l’Emprunteur) et à leur liberté de s’assurer ailleurs que dans la banque qui leur prête l’argent. Le TAEA lève ainsi l’ancienne opacité des offres de crédit et vous permet de comparer le coût réel d’une assurance de prêt, séparément du crédit immobilier lui-même.

En effet, une mensualité immobilière comprend toujours deux mensualités : une mensualité pour le crédit et une mensualité pour l’assurance. Autant le crédit ne peut être souscrit qu’auprès d’une banque, autant l’assurance peut être souscrite en dehors de la banque, auprès d’une compagnie d’assurance. Aussi le taux annuel effectif de l’assurance vous permet-il de comparer l’assurance emprunteur que proposent les banquiers avec l’assurance emprunteur que peuvent aussi vous proposer les assureurs.

Sachant que dans un prêt immobilier, la part due à l’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 40% d’une mensualité, le pourcentage étant d’autant plus fort quand les taux d’intérêt sont très bas (les taux d’assurance ne baissent pas comme les taux de crédit ), il est impératif de comparer plusieurs coûts pour une même couverture, autrement dit des assurances emprunteurs équivalentes présentant les mêmes garanties.

Négocier l’assurance de prêt immobilier peut alléger d’une façon significative votre mensualité ainsi que le coût total du crédit immobilier. Mais n’oubliez pas qu’il faut comparer ce qui est comparable, autrement dit des assurances de prêt immobilier ou des TAEA similaires : il s’agit pour vous de payer moins cher votre assurance, pas de vous assurer moins.