Qu’est-ce qu’un PEL ?
(Prêt Épargne Logement)

Un Prêt Épargne Logement est un produit financier qui associe; épargne et prêt immobilier. C’est un prêt aidé de 92 000 € maximum pour une durée comprise entre 2 et 15 ans, soumis à la condition que vous ayez épargné durant au moins quatre ans un montant minimum sur un compte bancaire réglementé, un plan ou bien un compte épargne logement.

Passé ce délai, vous pourrez utiliser vos droits acquis pour financer aussi bien un logement ancien qu’un logement neuf. Bien sûr, plus le montant épargné est important, plus le taux du PEL sera intéressant.

Il n’est pas nécessaire d’être majeur pour ouvrir un Plan Épargne Logement. Il est accessible aux mineurs et c’est même tout l’intérêt de ce produit de préparer longtemps à l’avance son futur achat immobilier. Outre un taux d’intérêt plus intéressant, cette épargne constituera un précieux apport pour acheter sa résidence principale.

Pour ouvrir un plan d’épargne logement, il faudra un premier versement de 225 € minimum. Par la suite, 540 € minimum devront être versés annuellement (au moins 45 €/mois ou bien 135 €/trimestre ou encore 270 €/semestre). Pendant 10 ans, vous pourrez placer sur ce compte d’épargne jusqu’à 61 200 €. Passé ce délai, vous ne pourrez plus effectuer de versements mais votre PEL continuera de produire des intérêts pendant 5 ans.

Actuellement le taux d’un PEL n’est pas intéressant pour un emprunteur, compte tenu du niveau très bas des taux d’intérêt. Il n’empêche que son épargne aura tout de même généré des intérêts. Au moins aura-t-il épargné et cela n’aura pas été en vain puisqu’un apport personnel permet toujours de bénéficier d’un taux plus bas.

Depuis le 1er janvier 2018, tout PEL ouvert ne donnera plus droit à une prime d’Etat. En outre, contrairement aux plans ouverts les années précédentes, les intérêts générés sont désormais imposables dès la première année. Une flat taxe de 30% sera appliquée aux revenus du plan épargne logement.

En revanche, vous conservez le droit de bénéficier des droits à prêt acquis par un membre de votre famille. Vous pouvez même les cumuler aux droits de votre propre PEL ! En outre, il est cumulable avec tous les autres prêts aidés, PTZ (prêt à taux zéro), PAS (prêt accession sociale) et PC (prêt conventionné).

Sachez enfin qu’en cas de décès du titulaire d'un PEL, les héritiers ou légataires peuvent obtenir le prêt ou la prime d'épargne dans les mêmes conditions que le titulaire du compte d’épargne.

Notre calculette PEL et notre calculette CEL vous permettra de calculer le taux d’intérêt auquel vous auriez droit aujourd’hui pour votre achat immobilier. Vous vous rendrez compte par vous-même du taux élevé du prêt épargne logement actuellement. Il n’en reste pas moins que l’esprit du PEL demeure excellent : épargner pour être propriétaire plus tard d’un bien immobilier.